kaija saariaho

Kaija Saariaho est encore une jeune fille lorsqu’elle découvre l’œuvre de la philosophe française Simone Weil (1909-1943), qu’elle lit d’abord en finnois. Encore aujourd’hui, elle se rappelle avoir été profondément marquée par la compassion de cette femme intransigeante, la force de ses engagements politiques, aux côtés de la classe ouvrière, des Républicains espagnols ou de la France Libre, le courage avec lequel elle affronte la mort au sanatorium d’Ashford en Angleterre.

titre :